La libération émotionnelle

Les émotions

 

 

  Souvent, il nous arrive de considérer nos émotions comme des obstacles, des erreurs ou des faiblesses.

 

  Nous cherchons alors à les contrôler et à les empêcher de se manifester. Elles nous rendent vivants mais nous

  perturbent. Elles nous sont pourtant utiles et indispensables.

 

 

 

 

 

 

 

Les émotions, comment ça marche ?

Un événement déclencheur est toujours à l'origine de la naissance d'une émotion. Mais cet événement déclencheur n'est pas la cause c'est ce qui provoque une réaction. Un même déclencheur peut être suivi de différentes réactions émotionnelles.

La cause de l'émotion ne se situe pas à l'extérieur de nous mais bien à l'intérieur. Elle nous renvoie à notre fonctionnement et à notre façon de percevoir le monde.

Une émotion est donc une réponse à un événement externe. Elle peut aussi être déclenchée par nos pensées, nos soucis, nos souvenirs... L'ampleur de sa manifestation est ce qui détermine son intensité.

Les émotions nous aident à identifier nos besoins afin de pouvoir les satisfaire.

Les émotions agréables (positives) nous indiquent que nos besoins sont satisfaits.

Au contraire, les émotions désagréables (ou négatives) nous indiquent que nos besoins ne sont pas satisfaits et nous alertent sur certains problèmes. Pourtant, nous ne devons surtout pas nous laisser écraser ou dominer par ces émotions. Dans ce cas en effet, celles-ci ne jouent plus leur rôle de signal d'alarme, mais se transforment en émotions pathologiques.

 

Les émotions dites primaires : colère, dégoût, joie, peur, surprise, tristesse.

Les émotions dites secondaires (issues des primaires) : angoisse, agressivité, rage, haine, culpabilité.

 

Les émotions dites d'arrière plan : elles ne sont pas vraiment visibles et influent sur notre état (comme le fait d'être découragé), C'est ce qui ressort de la rumination.  

La colère se manifeste par une tension corporelle, une accélération de la respiration, une tension dans la mandibule, une augmentation de la température corporelle, des maux de tête, des tremblements ...

La peur se manifeste par des maux d'estomac, une tension corporelle, un cœur qui s'accélère, des sueurs froides, une pression dans la poitrine, une diarrhée, des changements d'appétit, une insomnie...

La tristesse se manifeste par des larmes, des sanglots, une pression dans la poitrine, une respiration saccadée, un manque d'appétit...

 

Le dégoût se manifeste par une activation physiologique du système nerveux, un ralentissement du rythme cardiaque, une sensation nauséeuse.

La gestion des émotions est la problématique la plus évoquée lors de séances d'EFT. Le but étant de reprendre le contrôle et les rênes de notre vie.

Le seul pouvoir que j'ai, c'est le pouvoir sur moi-même, je suis le créateur de ma vie.